Voci Aiaccini "U Bloggu di U ROSSU" Fédération de la Corse du Sud du PCF Supplément officiel à "la Voix d'Ajaccio"

Mot clé - Marthe POLI

Fil des billets - Fil des commentaires

Le JEUDI 19 DECEMBRE 2013 À 18H30, au PALAIS DES CONGRES à AJACCIO

Aura lieu la Déclaration de Candidature pour les Municipales de Mars 2014 de Monsieur Simon RENUCCI.

Il sera entouré des responsables politiques des partis de gauche ainsi que des responsables des mouvements qui le soutiennent.

Nous vous demandons de faire circuler cette information et d’être nombreux pour accompagner notre démarche.

Nous comptons sur votre présence.

E. BASTELICA,M. GUIDICELLI,P A. LUCIANI,N. PIMENOFF,M. POLI, frise_TERed_Slogan.jpg

 

Municipalité d’Ajaccio

"Nous ne voulons étre instrumentalisé par aucune faction et prenons une position collective". Tel est le résumé de la position du groupe C&FDG qui estime n'étre pas concerné par ce remaniement, et s'abstient de commenter une décision relevant des prérogatives exclusives du maire. Rien n'est changé aux équilibres internes entre les différents groupes. La décision du Maire impacte exclusivement le Groupe "Corse social démocrate", le sien. Cette "réserve" du groupe communiste et front de gauche ne signifie pas qu'ils soient des observateurs passifs. Simplement, rien ne sera fait qui puisse diviser, ou affaiblir la majorité municipale. Ils participent (très) activement au débat interne.

frise_TERed.png

Les élus communistes et Front de gauche communiquent

Depuis 2001, nous avons observé une ligne de conduite constante qui peut se résumer à deux notions interdépendantes : solidarité de gestion et autonomie politique.

Ainsi, à trois reprises, en 2002, 2007 et 2012, nous avons été candidats aux élections législatives, non « contre » le maire mais « à côté de lui ». Et nous avons toujours appelé au rassemblement démocratique, au second tour, autour du candidat de gauche le mieux placé.

Durant la préparation des élections municipales, à deux reprises, nous avons discuté, dans cet esprit, avec le maire et nos partenaires, de la répartition des responsabilités et des tâches au sein de la Direction municipale.

Dans les circonstances présentes, le maire a clairement précisé que le remaniement partiel des délégations auquel il souhaitait procéder ne concernait pas les deux adjoints Front de gauche, mais ceux de son propre groupe.

Nous n’avons donc pas à intervenir dans un débat interne à un autre groupe de la majorité municipale ; et nous n’alimenterons pas la chronique politicienne dont se repaissent les adversaires de la municipalité qui rêvent de reconquête.

Nous consacrerons tous nos efforts à consolider le bilan, déjà très riche, de la municipalité élue en 2001 et très largement réélue en 2008. Nous travaillerons, dans l’unité de toutes les composantes de la majorité, à améliorer encore le projet urbain dont la capitale de la Corse a impérativement besoin.

Ajaccio le 23 septembre 2012

Etienne Bastelica, conseiller municipal, conseiller communautaire, président du Groupe Front de gauche à l’Assemblée de Corse ;

Maria Guidicelli, adjointe au maire, membre du Conseil exécutif de Corse ;

Paul Antoine Luciani, premier adjoint au maire, conseiller communautaire ;

Natacha Pimenoff, conseillère municipale, vice-présidente de la CAPA ;

Marthe Poli, conseillère municipale, conseillère communautaire.