Nous savions que ce moment devait arriver,nous l’avons redouté.Je voudrai,au nom de ses amis,dire à sa grande et belle famille qu’elle a mille raisons d’ètre fière d’avoir un père,un grand père,un arrière grand père d’une telle dimension et d’ une telle stature morale .Nous partageons la peine des siens,nous mesurons le vide qu il laisse parmi nous.Mais l ‘admiration l’emportera sur le chagrin .

Les noms de Sebastien Piera et ses compagnons assignés en Corse dans les années 50,sont emblématiques d’une histoire qui a été un des grands moments de la conscience humaine.Nous n’oublierons pas,que ces combattants républicains,traversant les pyrénées,furent,malheureusement,,loin de recevoir l’acceuil qu’ils méritaient.

Nous n’oublieront pas,non plus,les sacrifices consentis pendant la lutte contre le franquisme,la barbarie nazie et fasciste,y compris la honteuse politique dite de « non intervention ».

Sebastien,faisait partie de cette génération,dont le trait de caractère principal était la modestie,l’altruisme,l’oublie de soi. Il faisait prévaloir l’engagement collectif sur les trajectoires individuelles. Le combat des Républicains Espagnols a été magnifique,mais aussi riche d’enseignements.

Nous sommes fiers,à la CCAS,d’ avoir contribué à la traduction du livre de Ricard Vinyes « LE SOLDAT DE PANDORE » qui retrace la vie de SEBASTIEN et TRINI . il s’agit d’un véritable devoir de mémoire qui mérite d’ètre encore plus connu.

La vie de Sebastien Piera continuera d’eclairer le chemin de tous ceux qui luttent pour le progrès social,la démocratie et la liberté.Ce chemin est interminable,mais bien tracé,à nous de le poursuivre.

J ‘ai encore en mémoire ses paroles : »nous n’étions pas des ètres exceptionnels,c’est la situation qui était exceptionnelle " Tu avais raison Sébastien,on ne se console jamais de l’oppression et de la tyrannie,

On les combat…jusqu’au bout.

Nous retiendrons ton témoignage et ta leçon.

SEBASTIA ,RIPOSA IN PACE UN’ CI SCURDEREMU MAI DI TE

Fabiani2.jpg Ghjuvan Petru Fabiani

11/03/14