la-liberation-de-la-corse-1943-1.jpg La période ouverte par la décision d'insurrection, prise dès l'annonce de l'armistice italien de septembre 1943 s'étend jusqu'à la complète libération de la Corse, le 4 octobre 1943. . Pendant les huit premiers jours, les patriotes corses, sous la direction presque exclusive du Front national, obtiennent le concours d'une partie des forces italiennes contre les Allemands et les Chemises noires. Des renforts arrivent ensuite d'Alger par Ajaccio, devenu une indispensable tête de pont pour les Forces françaises libres : c'est l' opération Vésuve. Les Allemands luttent pour garder le contrôle de la côte orientale, de ses aéroports et du port principal, Bastia. Quand leur retraite s'achève, l'île, coupée de la France continentale, échappe à la tutelle de Vichy. Elle passe sous le contrôle du Comité français de la libération nationale et les décisions qui la concernent paraissent au Journal Officiel d'Alger. Première région métropolitaine ralliée à la France libre, elle devient aussitôt, et pour dix mois, une base stratégique de premier ordre que les forces alliées peuvent utiliser pour leurs actions en Italie et en Provence.

ANACR2A.jpg www.resistance-corse.asso.fr