fsu.jpg

La FSU 2A organise le vendredi 14 mars une conférence débats animée par Thomas Coutrot, économiste de renom, porte parole d'ATTAC et cofondateur du "Collectif des Économistes Attérés". De plus amples informations sont présentées dans le texte ci-dessous.

Vendredi 14 mars 2014 Conférence débat à Ajaccio organisée FSU 2A -14h / 17h au CSJC (ex CREPS)

La FSU et ses syndicats représentent une force syndicale de premier plan pour les personnels de l’Éducation nationale, mais aussi dans d’autres secteurs professionnels. Elle situe sa réflexion et ses actions militantes sur les terrains pédagogiques et corporatifs dans des perspectives de transformation sociale de la société. C’est à ce titre qu’elle organise et propose cette rencontre avec Thomas COUTROT, qui sera un moment fort de formation et d’échanges sur ces questions essentielles touchant aux choix économiques ou à la fiscalité.

Un autre monde est-il possible ?

Il est en tout cas nécessaire, au vu de la crise globale – sociale, écologique démocratique – dans laquelle s’enfonce nos sociétés.

Mais quel monde … et comment y arriver ?

Rien ne sert de déplorer un passé mythifié ou de construire des châteaux en Espagne. En partant des expériences et des échecs du passé, il faut s’appuyer sur ce qui bouillonne aujourd’hui dans les mouvements sociaux pour ouvrir un horizon crédible à la transformation sociale. Comment maîtriser la finance et l’économie ? Redéfinir le rapport entre les hommes et la nature ? Redonner un sens au travail, démocratiser l’État et l’économie, civiliser la mondialisation ? Construire et gouverner les biens communs de l’humanité par une démocratie active ? La fiscalité peut-elle être juste ?

Refusant la pensée économique unique et la fatalité de la crise, Thomas COUTROT participe à la réflexion et la diffusion de propositions économiques et fiscales alternatives pour une plus grande justice sociale ainsi qu’un meilleur partage du travail et des richesses.

Thomas COUTROT, économiste de renom, est porte-parole d’ATTAC et cofondateur du « Collectif des Économistes Atterrés ».