SONY DSC

Les communistes corses ont appris avec une grande tristesse la disparition de leur camarade Antoine Bertoncini, ancien commandant FTP/FFI, ancien élu communiste, ancien militant et responsable de la Fédération de la Corse du sud. Son parcours personnel et celui de sa femme Antoinette, résument, à eux seuls, tous les combats sociaux et patriotiques qui ont marqué le siècle dernier et le début de celui-ci. C’est un parcours qui est aussi le symbole même de l’engagement sans faille au service du bien public. Entre une enfance au village, une jeunesse active et engagée aux chantiers navals de La Seyne, du Front populaire à la Résistance comme commandant FTP, et à la guerre contre le nazisme et le fascisme, de l’action courageuse contre les guerres coloniales à l’exercice de deux mandats électoraux à la municipalité de Bagneux, et jusqu’à sa retraite très militante à Ajaccio durant deux décennies, Antoine aura été, durant toute sa vie, un « militant émérite de l’émancipation humaine », un communiste dont la fidélité n’avait d’égale que sa modestie. Il n’évoquait jamais ses états de service, alors qu’il avait été décoré, pour ses faits d’armes dans la Résistance et dans l’armée de la Libération comme officier FTP/FFI. Antoine laisse un bel héritage moral et politique à la jeunesse d’aujourd’hui. Elle pourra retrouver, dans cette existence faite d’engagement et du sens du devoir, les valeurs et les repères qui les aideront à s’orienter dans un monde complexe et toujours profondément marqué par les inégalités et les injustices. A Antoinette, sa femme, et à toute sa famille, à tous ceux que cette disparition affecte, les communistes présentent leurs condoléances les plus fraternelles.



Les fédérations communistes de la Corse - Ajaccio-Bastia le 1er septembre 2015

Un hommage public a été rendu par L’ANCR-2A à l’espace funéraire Picchetti, mercredi 2 septembre à 13 heures. Les obsèques ont suivi, à 15h. à Olivese.