Sante_depenses_Frog_974_v1.jpg

CONVENTIONS D’OBJECTIFS PLURIANNUELLES 2015/2018 ENTRE LA CTC ET L’OBSERVATOIRE REGIONAL DE SANTE



INTERVENTION DE JOSETTE RISTERUCCI

Le rapport qui nous est présenté comporte un volet d’évaluation de la précédente convention qui concernait trois domaines, l’élaboration d’un référentiel régional de la santé et du médicosocial, l’animation et la gestion d’un registre des cancers, l’animation des ateliers régionaux d’observation.

Nous savons tous que ces travaux ont été utiles pour l’élaboration de nos dossiers et de nos choix politiques.

Ce conventionnement avec l’ORSC permet d’avoir des analyses précises sur divers situations sociales et sanitaires de nos concitoyens, tout comme des études environnementales peuvent être aussi diligentées.

Dans cette nouvelle convention, un dossier important doit aboutir, celui du registre des cancers. Nous l’attendons tous.

Les registres des cancers se sont développés entre les années 1970 et 1980 et au niveau mondial en 1930. Son rôle n’est pas que de fournir des statistiques, il doit évoluer sur les causes des cancers, il permet ainsi de suivre, de planifier, évaluer les programmes de lutte et les incidences des cancers. Ainsi il participe aux détections précoces, au dépistage et l’adaptation des traitements. En résumé, il joue un rôle unique dans la planification et l’évaluation des actions visant à réduire le poids du cancer dans la population.

Aujourd'hui, la priorité de l ORSC pour le rendre opérationnel est d'obtenir les autorisations de la CNIL. Sachant que les patients concernés par les enquêtes doivent donner leur accord sur les recherches dans le respect de la stricte confidentialité médicale. Celles-ci tardent à venir, il serait utile, Madame la conseillère exécutive, d’intervenir afin que ces travaux démarrent dans l’intérêt de tous.