Voci Aiaccini "U Bloggu di U ROSSU" Fédération de la Corse du Sud du PCF Supplément officiel à "la Voix d'Ajaccio"

Retours statistiques sur les TERRITORIALES 2010

...Pour aider à la réflexion

C_L_gende_2010.jpg

Carte Grand AJACCIO

C_Gd_AJACCIO.jpg

Lire la suite...

 

SOUVENIR de TIZZANO

 

Rencontre amicale en Haute Corse

INVITATION

Madame, Monsieur Cher(e) ami(e), Cher(e) camarade,

L'élection de Dominique BUCCHINI à la présidence de l'Assemblée de Corse, est un événement considérable. Il couronne de succès une campagne électorale menée intensément avec le Front de gauche pendant plusieurs mois.

Les centaines de témoignages recueillis depuis en soulignent la portée. Les communistes y sont particulièrement sensibles. Dans cet esprit ils organisent une fête afin de partager avec celles et ceux qui en ont été les actrices et les acteurs ce moment de joie

le vendredi 9 avril à partir de 19 heures au centre de vacance CCAS à Borgo.

Un banquet républicain sera servi, la soirée sera animée par les Frères RICOVERI (participation de 15 € par personne). Nous serions heureux de vous y accueillir. Michel STEFANI

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pour en faciliter l'organisation nous vous serions reconnaissants de nous retourner, avant le mardi 3 avril, le coupon réponse ci-dessous où de nous confirmer votre présence par téléphone.

Nom Prénom ___

Personne(s) présente(s) : ___

Participation : 15 € x

Ci-joint un chèque de : _

A retourner à PCF fédération de la Haute Corse 11 rue César Campinchi 20200 Bastia Tel : 04 95 31 60 01

 

Déclaration de Michel Stefani - Secrétaire régional du PCF

Il faut à la Corse une nouvelle moralité politique.

A la veille du 3ème tour une seule question se pose faut il céder aux manœuvres de la droite pilotées par l'Elysée pour infirmer le verdict sans appel des électrices et des électeurs en Corse.

Cette conception dangereuse de la politique sur fond d'anticommunisme d'un autre âge, pour ne pas dire des temps les plus sombres de notre histoire, promet la Corse à une plus grande instabilité à un enfoncement dans une politique calamiteuse qui serait mise en œuvre par ceux la même qui ont été sévèrement désavoués en Corse comme dans le reste du pays.

Pour ce qui des élus du Front de gauche les choses sont claires nous l'avons dit hier, comme au mois d'octobre dernier, sur un engagement de gauche et une rupture avec le violence indépendantiste nous sommes disposés à tout examiner pour :

* Confirmer la défaite de la droite,

* Rompre avec la politique de "désanctuarisation" de Camille de Rocca Serra et Ange Santini,

* Combattre la politique Fillon Sarkozy.

Les élu(e)s du Front de gauche injustement accusés de vouloir empêcher toute discussion avec la liste Siméoni Angellini alertent l'opinion publique insulaire sur cette façon de vouloir, par médias interposés, imposer une recomposition politique contraire à la volonté des électrices et des électeurs.

 

CONCRETISER LA VICTOIRE A GAUCHE ET CHANGER DE POLITIQUE

Pour la Corse du sud, le BF élargi, avec le Front de gauche et les élus à l’Assemblée de Corse, s’est réuni lundi 22 mars en fin d’après-midi pour examiner les résultats du second tour et les conditions de l’installation de l’Assemblée de Corse de jeudi prochain.

La réunion est introduite par Maxime NORDEE, le secrétaire départemental. Il évoque la situation paradoxale de la victoire de dimanche soir, avec la joie de la victoire contre la droite et le regret de ne pas avoir atteint les 40%.

Le Front de gauche, en Corse, avec sa principale composante qu’est le parti communiste, s’était fixé trois objectifs principaux :

  • battre la droite
  • changer de politique à la CTC
  • faire entrer la question sociale à l’Assemblée de Corse

Le premier objectif a été atteint dimanche. Les deux autres sont encore à atteindre et sont donc l’enjeu de l’installation de jeudi prochain. Une réunion est prévue avec Paul GIACOBBI et les partenaires de la liste d’union de la gauche mardi 24 à Bastia. Il convient donc de se mettre d’accord sur la situation et de mandater les camarades qui y participeront avec Dominique BUCCHINI.

La droite est battue. La liste de rassemblement à gauche obtient la majorité avec 52 661 voix et 36,62%. Cependant, ce pourcentage, qui fait gagner 24 sièges à la gauche, reste insuffisant pour atteindre la majorité absolue.

Ce résultat crée une situation nouvelle et implique un tournant politique important.

Le scrutin traduit aussi une progression des nationalistes avec des déplacements de voix entre les 2 tours.

Une relative démobilisation de la gauche au second tour s’est traduit par une perte en voix et en pourcentage, fruit d’une union sans dynamique d’une part, et de la montée d’un anticommunisme violent d’autre part.

Cette situation crée des responsabilités nouvelles au Front de gauche en terme de solidarité et d’autonomie et en terme d’animation du débat public.

Un échange riche a animé le débat. Chacun cherche à comprendre, à analyser avec précision le scrutin, à mesurer les enjeux à venir.

Cependant l’urgence est de se positionner pour la réunion de la gauche du lendemain et d’arrêter clairement la position du Front de gauche. La question de l'alliance de la gauche avec les nationalistes dits "modérés" a été posée .

Les spéculations les plus fantaisistes circulent.

Pour les communistes et le Front de Gauche il faut rester dans la ligne de principe définie à Venaco. La Gauche doit assumer ses responsabilités et s'ouvrir à d'autres courants sur la base convergences programmatiques claires, plutôt que sur des alliances conjoncturelles.

 

D BUCCHINI hier soir........

Reste le symbole fort de l’alternance politique dans l’une des deux seules régions dirigées, jusqu’ici, par la droite.

« Nous sommes très contents d’avoir battu la droite qui gérait l’île depuis 26 ans, c’est le plus important », réagissait, hier soir, le communiste Dominique Bucchini, tête de liste du Front de gauche (10,02% au premier tour), qui présidera l’Assemblée de Corse. « Est-ce que la gauche a réussi à faire son meilleur score ? Non, poursuit-il. Nous avons sans doute sous-estimé l’impact de la campagne anticommuniste menée par la droite et les nationalistes ». Lesquels ont multiplié, depuis une semaine, les mises en garde sur le thème du « drapeau rouge flottant sur la collectivité de Corse ».

 

Les Nouveaux CONSEILLERS TERRITORIAUX du FRONT DE GAUCHE

3 BUCCHINI Dominique

Président du groupe CRC à l'Assemblée de Corse, PCF, Sartène

8 GUIDICELLI Maria

Conseillère sortante, adjointe au maire d'Ajaccio, assistante sociale.

13 STEFANI Michel

Conseiller sortant, secrétaire régional du PCF, Pietranera.

14 RISTERUCCI Josette

Conseillère sortante,Agent Hospitalier Syndicaliste, Bastia

18 BIANCARELLI Viviane

Éducatrice spécialisée, PCF, Porto Vecchio.

23 BASTELICA Étienne

Conseiller municipal d'Ajaccio, agent immobilier.

Le Front de gauche s'est réuni hier soir au Cinéma de Furiani avec comme objet la réunion de la majorité régionale Mardi Mise en place de l'Assemblée jeudi. A cet instant nous ne connaissons pas les décisions prises. RV aux prochains billets de U Rossu

 

RESULTATS 2nd TOUR

M. Jean-Guy TALAMONI (LREG) 14 159 voix et 9,85 % soit 4 siéges

M. Camille DE ROCCA SERRA (LMAJ) 39 757 voix et 27,65 % soit 12 siéges

M. Gilles SIMEONI (LREG) 37 224 voix et 25,89 % soit 11 siéges

M. Paul GIACOBBI (LUG) 52 661voix et 36,62 % soit 24 siéges

 

Dominique Bucchini dans l'HUMA

Assemblée de Corse : la victoire ouvrirait une perspective nouvelle à gauche

Le communiste Dominique Bucchini, chef de file du Front de gauche sur la liste de rassemblement de la gauche, pourrait devenir président de l’Assemblée de Corse.

La gauche peut être victorieuse dimanche soir. Comment expliquer ce véritable tremblement de terre dans le paysage politique insulaire? ? Dominique Bucchini. À 21 %, la droite enregistre un cinglant désaveu après vingt-cinq années de pouvoir ininterrompu. Cette sanction est aussi celle de la politique antisociale du gouvernement Sarkozy-Fillon. Il y a par conséquent une forte attente de changement portée par les aspirations populaires et les exigences sociales. La traduction électorale, notamment par le résultat de la liste du Front de gauche, à plus de 10 %, change effectivement le paysage politique insulaire, ouvre une perspective nouvelle et à gauche. L’événement, sinon le tremblement de terre, c’est qu’un communiste du Front de gauche présidera l’Assemblée de Corse (CTC) en ayant parfaitement à l’esprit le rôle et la responsabilité politique qui en découlent.

Lire la suite...

 

Meetings unitaires du second tour Bastia et Ajaccio : 18 et 19 mars 2010

Pour P-J. D. / MALEVITCH- Carré Rouge

Allocutions prononcées par Dominique BUCCHINI au nom du Front de gauche.

(Trame générale, le prononcé peut comporter des développements particuliers qui ne modifient ni les thèmes essentiels ni l’esprit de ces discours)



Mesdames Messieurs, Chèr(e)s ami(e), Chèr(e)s camarades,

Après un quart de siècle de pouvoir régional ininterrompu, la droite, emmenée en Corse par Camille de Rocca Serra et Ange Santini, est en passe d'être battue. Ce résultat considérable nous le devons à vous, à celles et ceux qui se sont mobilisés ce 14 mars pour affirmer leur refus d'une politique calamiteuse notamment pour les plus faibles.

Celle-ci est devenue d'autant plus insupportable qu'elle se conjugue depuis huit ans à celle menée par les gouvernements successifs et particulièrement, dans le contexte de crise actuel, par le gouvernement Sarkozy Fillon dont la générosité pour les plus riches n'est plus à démontrer.

Lire la suite...

 

D BUCCHINI 2° Entretien au blog ACP

MALEVITCH - Garçon avec un sac à dos

Deuxième entretien que nous vous proposons aujourd'hui en vue du second tour des élections territoriales de dimanche prochain. Aujourd'hui courte rencontre avec Dominique Bucchini (troisième sur la liste d'union de la gauche), et qui pourrait devenir Président de l'Assemblée de Corse, si cette liste sortait vainqueur dimanche soir.Demain soir, nous réaliserons un reportage à la suite du meeting de Femu a Corsica qui se tiendra à Porto-Vecchio, et que nous suivrons comme beaucoup de personnes sur internet.

Lire la suite...

 

Dominique BUCCHINI : « Dimanche pas une voix ne doit manquer à gauche »

BUCCHINI_-_Copie.jpgAu nom de la liste du Front de Gauche pour changer en Corse, je remercie chaleureusement les 13 108 électrices et électeurs (10,02%) qui nous ont accordé leur confiance au 1er tour de cette élection territoriale marquée par une abstention plus forte qu’en 2004.

Ce vote pour la liste du Front de Gauche, dont l’ampleur est soulignée par beaucoup d’observateurs, exprime en toute clarté le rejet de la politique du gouvernement Sarkozy Fillon conforme aux exigences du MEDEF et de l’Europe ultralibérale.

Il est aussi l’expression d’une volonté populaire de construire une politique nouvelle, en rupture avec celle de Camille de Rocca Serra et Ange Santini, une politique vraiment de gauche mettant l’homme au cœur de tous les choix.

Il est, enfin, l’expression de l’enracinement dans notre région d’une gauche authentique, sociale, écologiste et citoyenne.

Lire la suite...

 

2° Tour Les candidats FRONT DE GAUCHE sur la liste d'union

Les candidats du FRONT DE GAUCHE

3 BUCCHINI Dominique

Président du groupe CRC à l'Assemblée de Corse, PCF, Sartène

8 GUIDICELLI Maria

Conseillère sortante, adjointe au maire d'Ajaccio, assistante sociale.

13 STEFANI Michel

Conseiller sortant, secrétaire régional du PCF, Pietranera.

14 RISTERUCCI Josette

Conseillère sortante,Agent Hospitalier Syndicaliste, Bastia

Lire la suite...

 

Le point après la réunion des forces de gauche du lundi 15 mars à Venaco

L

U Rossu apprécie les efforts de tous les colistiers du FDG pour recomposer la liste et souligne le fait que le potentiel de nos candidatures FÉMININES soit remarqué par tous les participants à la réunion....

Répondant à l’aspiration profonde au changement exprimé par les électeurs lors du scrutin du 14 mars, la liste du Front de gauche, forte de ses 10,02 % et de ses 13 108 électeurs, s’est positionnée pour une démarche d’union à gauche pour battre la droite et changer de politique en Corse.

Lire la suite...

 

Faire respecter les 13 108 élécteurs (10,02%) du FRONT de GAUCHE...

L

A l'issue d'une réunion à Venaco , les quatre listes ont accepté de fusionner pour présenter une liste unique dimanche prochain.

Au vu des résultats du premier tour, celle-ci sera en position très favorable pour l'emporter, les quatre listes de gauche ayant obtenu un total de 40,1% des voix au premier tour, soit nettement plus que l'UMP arrivée en tête, mais avec seulement 21,34%.

Les trois autres listes de gauche sont celles du Front de gauche (10,02%) conduite par Dominique Bucchini conseiller territorial CRC sortant celle soutenue par le PRG conduite par le maire radical de gauche de Bastia, Emile Zuccarelli (8,05%) et la liste social-démocrate du maire d'Ajaccio, Simon Renucci (6,64%).

Lire la suite...

 

RESULTATS OFFICIELS .....10,02% ..

10,02%

U Rossu se plait à souligner le résultat espéré par la liste "FRONT DE GAUCHE POUR CHANGER EN CORSE".

Dés hier soir tous les observateurs soulignaient la remarquable élection qu'était en train de réaliser D BUCCHINI et ses colistiers.

Résultat important car il impose "la question du social" dans les discussions actuelles et le programme à définir...

Se réjouir , bien sur, mais continuer à se mobiliser pour les prochains jours, prochain tour, pour les prochaines luttes.

Vous trouverez ci-dessous les résultats principaux et quelques autres significatifs

CORSE

Liste conduite par

M. Dominique BUCCHINI (LCOP) 13 108 voix et 10,02%

M. Jean-François BATTINI (LAUT) 599 voix et 0,46%

M. Jean-Guy TALAMONI (LREG) 12 236 voix et 9,36%

M. Jean TOMA (LCMD) 5 554voix et 4,25%

M. Emile ZUCCARELLI (LDVG) 10 523 voix et 8,05%

M. Jean-François BACCARELLI 2 426 voix et 1,86%

M. Simon RENUCCI (LDVG) 8 688 voix et 6,64%

M. Camille DE ROCCA SERRA 27 903 voix et 21,34%

M. Antoine CARDI (LFN) 5 438 voix et 4,16%

M. Gilles SIMEONI (LREG) 24 057 voix et18,40%

M. Paul GIACOBBI (LDVG) 20 242 voix et 15,48%

Lire la suite...

 

VRAIMENT à GAUCHE

Après le succes de la liste du Front de gauche pour changer en Corse et la barre des 10% franchie, une réunion est convoquée à l'initiative de Paul GIACOBBI à VENACO cet après-midi.

Il faut voir si un rassemblement est possible et comment il peut se concrétiser, dans l'objectif, toujours affirmé, de battre la droite et réussir à gauche.

Tout se précipite évidemment ce mardi.

Pour faire le point, arrêter les décisions nécessaires, organiser la campagne du second tour, une réunion des communistes et les candidats de la liste du Front de gauche est programmée ce soir, lundi 15 mars, à la fédération à Ajaccio, à 18h30.

 

COMITE de SOUTIEN -TERRITORIALES 2010

CTC-Blanc-bleu242.jpg

Co-Présidence Corse du Sud:

Francette Nicoli et Jean Pierre Fabiani

Co-Présidence Haute Corse.

Cathy Ajaccio et Francis Riolacci

Pour vous inscrire et visualiser la liste

cliquez sur SUITE

Ont étaient retirés les noms des Candidats - Merci de nous signaler les éventuels "doublons" à la rubrique CONTACT colonne de droite.......

Lire la suite...

 

Les consignes à respecter durant le scrutin des régionales

Voici un point juridique avant le 1er tour des élections régionales



A la veille du scrutin, les règles de propagande électorale sont renforcées

1) Billets :

Les candidat(e)s ne devront plus publier de billets ayant un caractère de propagande électorale sur leur blog à compter du vendredi zéro heure.

2) Commentaires et rétroliens :

Les commentaires et rétroliens devront être désactivés la veille du scrutin.

3) Newsletter :

Elle est désactivée

Bien évidemment, le lendemain de l’élection, vous aurez de nouveaux articles sur vos blogs.

 

Réponse du Président du C.R.O.S.

A l'attention de Maxime NORDEE

Je te remercie de ton message et j'apprécie l'intérêt que tu portes à la lecture du "Sport Infos" du CROS Corse. Je ne manquerai pas de fait part de ta réaction au Mouvement sportif.

Par ailleurs, j'avoue que j'apprécie particulièrement l'évocation du Sport dans le programme de la liste dans laquelle tu figures.

Pierre SANTONI

- page 1 de 5