Voci Aiaccini "U Bloggu di U ROSSU" Fédération de la Corse du Sud du PCF Supplément officiel à "la Voix d'Ajaccio"

ASSEMBLEE GENERALE Retraité-e-s CGT 2A

Retraites_cOLLECTI_f.pngUSR CGT 2A nous prie de publier et U Rossu s'est autorisé a raccourcir sensiblement le CR du Secrétaire Général sans dénaturé le contenu évidemment

Compte rendu succinct de notre AG

Une pétition en ligne de l'ensemble des organisations et syndicats de retraités nationaux qui est adressée au Président de la république sur le site de l'UCR Cgt, c'est un aspect revendicatif important signez cette pétition et faites signer autour de vous. Voici le lien:

http://www.ucr.cgt.fr/actulong.php?...

La réunion a commencé à 9h45 en présence de Maurice Lecomte membre du bureau et trésorier de l'Union Confédérale des Retraités et en présence de Jean michel Biondi secrétaire de l'union départementale CGT qui a du quitter la réunion en milieu de matinée, il avait des rendez vous. Nous avons été au cours de la journée 27 personnes et 6 s'étaient excusés de n'avoir pu participer à nos travaux. Je remercie vraiment tous les participants pour la réussite de cette journée d'échanges et de réflexions collectives.

Nous avons abordé les questions suivantes qui ont fait l'objet à chaque fois d'échanges et de questions:

  • Point sur la situation nationale en lien avec les retraités.( rapport fait par Maurice Lecomte en annexe)
  • Point sur l'évolution et les actions menées par rapport au revendications locales.( rapport fait par Patrick Maurel en annexe)
  • Fonctionnement organisation et renforcement de l'USRCGT, actions collectives avec les autres organisations de retraités.
  • Questions diverses.

Beaucoup d'interventions sur, le lien à faire avec les actifs pour la poursuite de la syndicalisation, penser à l'après actif dans l'entreprise,

  • baisse du pouvoir d'achat
  • souffrance des retraités,
  • la défense de nos droits,
  • la création d'une caravane retraités CGT pour aller dans les villages,
  • la situation de crise, les migrants,
  • la réflexion sur le quotidien en lien avec le national car les mesures qui nous touchent relèvent du cadre législatif et des décisions ministérielles,

Important donc de faire l'articulation entre le national et le local dans cette situation de crise, une intervention sur notre engagement qui semble mou on est trop tendre, sur la question des transports en Corse il faudrait traiter le problème dans son ensemble, la proposition sur le fait que la cgt a aussi un réseau avec des camarades qui ont des responsabilités dans les mutuelles ou dans des organismes CAF CPAM pôle emploi et autres structures qui peuvent aider et soutenir des retraités et leurs familles en difficultés afin de les informer sur les possibilités de soins avec les centres mutualistes, ou intervenir sur les problèmes concernant les organismes sociaux, Nous avons un savoir faire mais nous ne savons pas le faire savoir, la question aussi du niveau de la cotisation. . Sur la crise et sur les migrants on a rappelé que la CGT, souvent seule, a dénoncé les nouvelles dispositions mises en place, Loi Macron, Rebsamen, le blocage des retraites depuis trois ans, la perte de la demi part pour les veuves et divorcées, la perte de l'exonération fiscale de10% pour les retraités ayant élevés 3 enfants et plus,( cela entrainant une imposition sur le revenu avec en plus la taxe d'habitation,la redevance télé etc. mettant en très grandes difficultés beaucoup de veuves et retraités), il y a aussi la loi sur la vieillesse et l'autonomie etc.. Toujours et toujours notre organisation syndicale a été à la pointe du combat, même si la riposte collective n'est pas toujours à la hauteur des enjeux.

Sur les migrants la CGT rappelle ses valeurs fondamentales d'ouverture de rejet du racisme, d'égalité, la CGT à 120 cette année et il y en a eu des crises mondiales en 120 ans mais notre discours revendicatif et de défense de tous les salariés chômeurs précaires exclus et réfugiés à toujours été le même et n'a pas varié d'un pouce, c'est aussi cela notre fierté d'être adhérent à la CGT en portant avec force ces valeurs humaines fondamentales.

Sur la question des transports il est difficile de traiter cette revendication de manière globale car nous avons plusieurs interlocuteurs, la CTC pour l'aérien le maritime et les CFC et encore avec plusieurs interlocuteurs au sein même de la CTC, office des transports ou Présidence CFC. La CAPA pour les transports urbains et, les sociétés privées de transports pour les cars qui desservent les zones rurales.

Une question a fait aussi débat, le devenir de l'usr2a dans le cadre de la nouvelle collectivité avec la suppression des deux départements, comment devra t'on s'organiser régionalement.

Le troisième point concernant le fonctionnement et l'organisation de l'USRCGT2A.

Au delà du rapport local, on ne peut pas ignorer que notre fonctionnement doit être amélioré. Il serait souhaitable que le travail et la coordination entre l'USR et les syndicats de retraités EDF,PTT par exemple soient plus étroit et plus important, les responsables de ces syndicats importants devraient être au bureau de l'usr, car quand on est retraité on aura plus de lien avec le multiprofessionnel car globalement à la retraite on est quasiment voir complètement coupé de l'activité de l'entreprise.

La Commission Exécutive a été convoquée régulièrement environ tous les mois et demi, pour la participation elle est souvent trop réduite alors que les militants lors de la mise en place de l'USR s'étaient engagés à participer à l'organe dirigeant de notre syndicat, cela pose un problème car souvent les décisions qui sont prises, le sont en comité restreint ce qui diminue de fait l'impact de nos décisions et c'est dommage, si des militants veulent entrer maintenant à la commission exécutive pour nous renforcer, pas de problèmes ils me le font savoir par mail et nous les coopterons à la prochaine Commission exécutive qui est convoquée pour le jeudi 24 septembre à 9h dans les locaux de l'UD CGT.

Il y a nécessité de travailler aussi en lien plus étroit avec les camarades retraités de Haute Corse afin de coordonner nos actions et de travailler ensemble sur nos revendications et sur l'évolution des structures.

Pour les deux structures il y avait eu une demande auprès de l'UCR pour que Patrick Maurel siège à la commission exécutive nationale ce qui lui aurait permis de faire l'interface entre les deux structures de Corse et le national,

Voilà un compte rendu succinct qui j'espère n'est pas trop éloigné du contenu de nos débats, bien sûr si certains participants désirent rajouter une intervention que j'aurais oublié ou apporter une modification qu'ils me le signalent par mail et je modifierai le document pour transmission aux militants.

Le secrétaire de l'USRCGT2A Patrick Maurel

 

Pierre GRIFFI

ANACR2A.jpg




Mardi 18 aout 2015 à 19 heures, aura lieu la cérémonie en hommage à Pierre GRIFFI, alias « Denis » Place de la gare ferroviaire, sur le square qui porte son nom. Cérémonie à l’initiative des Résistants et des « Amis de la Résistance » A.N.A.C.R 2A.

Pierre GRIFFI, ce résistant de la première heure, reste pour notre mémoire le symbole de ce lien vital établi fin de 1942 entre Résistance corse et les Forces françaises d’ALGER. En honorant Pierre GRIFFI nos pensées iront aussi au glorieux sous-marin CASABIANCA et à son valeureux équipage commandé par le Commandant l’HERMINIER.

C’est le 18 Août, au petit matin, que Pierre GRIFFI a été fusillé par les fascistes. Ses dernières paroles ont été pour ses compagnons prisonniers : « Bonne chance dans la vie ! » leur a-t-il lancé en passant devant les cellules du couloir qui le menait à la mort. Il est mort courageusement, sans avoir cédé, durant des semaines, aux tortures de ses geôliers.

Le Comité de la Corse du Sud de l’Association Nationale Des Anciens Combattants et Amis de la Résistance (A.N.A.C.R 2A) appelle les Ajacciens, toutes générations confondues, à participer à cette commémoration et à rendre hommage aux héros et martyrs de la Résistance afin de ne pas les oublier.




La Présidente, Jacqueline WROBLEWSKI-ARRII

 

Hopital de BASTIA

14.JPG

Le syndicat CGT du centre hospitalier de Bastia communique.

Aujourd'hui JEUDI 23 JUILLET 2015 Grand RASSEMBLEMENT A 13 H 30 DANS LE HALL DE L’HOPITAL

  • POUR LA MODERNISATION DE L’HOPITAL ATTENDUE DEPUIS 15 ANS.
  • POUR L’INSTALLATION DE LA CLIMATISATION DANS TOUS LES SERVICES.
  • POUR LA PRISE EN CHARGE DES AVC PAR THROMBOLYSE MÊME LA NUIT.
  • POUR DES MOYENS FINANCIERS QUI PRENNENT EN COMPTE LES CONTRAINTES DE L’INSULARITE ET L’ARRET DE LA DISCRIMINATION SUBIE PAR L’HOPITAL DE BASTIA.
  • POUR UN SERVICE DE SANTE PUBLIQUE DE QUALITE ET L’EGALITE D’ACCES AUX SOINS POUR TOUS.
  • POUR ETRE REÇUS PAR LA MINISTRE DE LA SANTE.

NOUS AVONS TROP ATTENDU,CELA NOUS CONCERNE TOUS

En solidarité signez la petition

http://www.petitions24.net/pour_la_...

 

« La place de la France est aux côtés du peuple grec »

syriza.png

Appel au Président de la République

Monsieur le Président de la République,

La crise grecque s'exacerbe de façon alarmante. Chaque jour qui passe peut, soit nous rapprocher d'un accord utile à toute l'Europe, soit d'une rupture dont personne ne peut prévoir les conséquences. L'intransigeance des principaux dirigeants européens peut nous conduire alors au bord de l'abîme. Il est aussi vital que pressant de sortir de ce piège. Le moment est crucial. La responsabilité de chaque acteur concerné est directement engagée. Il serait sordide -et au demeurant parfaitement vain- d'escompter une capitulation du gouvernement grec. La fidélité de celui-ci au mandat que lui a confié son peuple n'est pas un défaut mais un exemple à suivre. S'il refuse la compromission, il s'est, en revanche, montré prêt au compromis. Une solution à la fois digne et réaliste est donc à portée de la main. Le moment ultime est venu pour la concrétiser.

C'est dans ce contexte que nous vous lançons un appel solennel : la France ne peut, dans un tel moment, apparaître inerte sinon suiviste des puissants. Son message ne peut se réduire à un rappel docile des "règles" à respecter quand la maison brûle. D'autant que ces règles sont aujourd'hui massivement récusées par les peuples et reconnues contreproductives par nombre de leurs anciens protagonistes eux-mêmes.

Aujourd'hui, alors que la crise de confiance entre les citoyens et les institutions européennes est à son comble, c'est en se montrant capable d'entendre l'exigence de justice, de dignité et de souveraineté d'un peuple debout qu'un pays comme le nôtre sert la cause européenne bien comprise. A l'inverse, qui humilie la Grèce obère l'avenir de la construction européenne. Car le refus de l'austérité et l'aspiration démocratique sont aujourd'hui en Europe les attentes les plus partagées. C'est pourquoi nous attendons de vous, que vous preniez une initiative politique de nature à débloquer les négociations entre l'"Eurogroup" et les autorités grecques. Nous n'évoquerons pas ici les transformations profondes à promouvoir en Europe qui font débat entre nous. L'acte urgent que nous vous demandons d'accomplir est de refuser de participer à la stratégie d'isolement de la Grèce, concernant en particulier le chantage financier et la nature des "réformes" exigées du gouvernement et du Parlement de ce pays. Apportez un soutien explicite aux mesures saines prises par les autorités grecques telles que celles qui s'attaquent à la crise humanitaire en Grèce, ou qui permettent enfin de lutter contre l'évasion fiscale. Désolidarisez-vous en revanche nettement des exigences insoutenables de l'"Eurogroup" en matière de dérégulation du marché du travail, de révision du système des retraites ou de privatisations. Acceptez enfin le principe d'une renégociation de la dette grecque, dont une large part est notoirement illégitime.

Cette situation est sans précédent dans l'Union européenne. La France doit prendre la place qui est la sienne dans l'Histoire, celle-ci est aux côtés du peuple grec et de son gouvernement.

N'hésitez à faire circuler cet appel autour de vous. Il est aussi possible de le signer en ligne en cliquant sur le lien ci dessous: http://www.pcf.fr/72202

Lire la suite...

 

LDH et Association des Musulmans de Corse

logo-ldh.jpg

U Rossu a reçu et partage le communiqué ci-dessous

Communiqué







La LDH et l'Association des musulmans de Corse condamnent les graffiti racistes découverts sur la façade des lieux de culte musulman à Ile-Rousse vendredi dernier, mais aussi à Ajaccio et à Propriano très récemment. Ces inscriptions, comme les têtes de sanglier ensanglantées jetées aux mêmes endroits à Ile Rousse l’an passé et dernièrement à Baléone et à Propriano, seront retirées mais ces gestes ne s’effacent pas. Pour la LDH et l’Association des musulmans de Corse, la répétition de tels actes ne peut être considérée comme des « amusements » isolés.

La LDH et l'Association des musulmans de Corse travaillent à la construction d'une communauté de destin par les êtres humains qui y résident durablement, quel que soit leur lieu de naissance ou leur lignage. Nous connaissons les difficultés sociales qui entravent cette construction, les inquiétudes qui existent sur notre capacité à créer du vivre ensemble sans perdre notre singularité, en donnant un avenir à la langue corse. Nous n'ignorons pas le sentiment d'une dépossession de notre avenir qui taraude la société corse. Nous savons aussi que des idéologues du pire sont à l'affût, à la recherche de boucs-émissaires, qu'ils s'opposent à la communauté de destin au profit d'une identité exclusive et du droit du sang.

La LDH et l'Association des musulmans de Corse appellent à la vigilance. Elles demandent l'effacement immédiat des tags qui incitent au racisme, à l'antisémitisme et à la xénophobie. Elles demandent aux pouvoirs publics compétents de renforcer la protection des personnes et des lieux visés.







Ajaccio, le 14/12/2014

 

14-18 : impressions de guerre, expression de l'art - PAROLE VIVE à BASTIA

1418.jpg Parole Vive de Bastia nous fait parvenir l info ci-dessous et U Rossu a toujours plaisir à vous faire connaitre les événements de cette Association qui sont toujours de très grande qualité....

La Grande Guerre sera au cœur des débats et des spectacles de la prochaine édition de Parole Vive, qui s'ouvre ce mercredi 3 décembre à Bastia. __14-18 : impressions de guerre, expression de l'art PAROLE VIVE à BASTIA __

Mercredi 3, 18H30, théâtre du lycée Jeanne d’Arc, montée Ste Claire

Fucilati in prima ligna Projection-débat avec Jackie Poggioli - Documentariste à F3 Corse – Via Stella

Également à Prunelli le mardi 9 à 20H30, école de musique ANIMA

Jeudi 4, 18H30, Bibliothèque centrale, rue Favalelli

Les peintres européens face à la Grande Guerre - Présentation d’œuvres par Janine Vittori - Conseillère pédagogique en arts visuels

Également à Prunelli le dimanche 7 à 17H00, salle Cardiccia

Vendredi 5, 18H30, théâtre du lycée Jeanne d’Arc, montée Ste Claire

14 auteurs pour 14 – 18 - Lecture – spectacle par Philippe Forcioli - 15 – 10 et 5 €

Également à Prunelli le samedi 6 à 20H30, salle Cardiccia

Samedi 6, 18H30, théâtre du lycée Jeanne d’Arc, montée Ste Claire

Sonates de guerre - Concert classique - Par Laura Sibella (piano) et Paul – Antoine de Rocca Serra (violoncelle) - 15 – 10 et 5 €

  • Renseignements / Réservations Bastia : 04 95 32 47 75 / 06 81 31 10 19

E-mail : uneminutedesoleil@neuf.fr

  • Renseignements / Réservations Prunelli di Fium’Orbu : 04 95 56 26 67



Mercredi 3 décembre, 18H30, théâtre du lycée Jeanne d’Arc

Fucilati in prima ligna - En présence de Jackie POGGIOLI

"C'est sur le chemin de la critique historique - a écrit le philosophe Paul Ricoeur - que la mémoire rencontre le sens de la justice. Que serait une mémoire heureuse qui ne serait pas une mémoire équitable ? " Cette réflexion est au coeur du film « Fusillés pour l'exemple » de la réalisatrice Jackie Poggioli.

Réalisé en 2011 pour le magazine Ghjenti, sur Via Stella, le documentaire constitue un véritable matériau de référence pour comprendre, au travers du sort réservé à six soldats corses, l’arbitraire subi par des centaines de fusillés pour l’exemple.




Jeudi 4 décembre, 18H30, Bibliothèque centrale

Les peintres européens face à la Grande Guerre - Par Janine VITTORI

Un parcours en images à travers les œuvres d’artistes enrôlés dans la tourmente de la guerre. Certains très jeunes tout juste sortis de l’école des Beaux Arts, comme Otto Dix, André Masson ou Ossip Zadkine, marqués pour toujours par l’inhumanité de ce conflit. D’autres à peine plus âgés, comme Franz Marc, Umberto Boccioni ou Fernand Léger, au parcours artistique reconnu, et qui paieront un lourd tribut. Egalement évoquées, les œuvres d’artistes trop vieux pour combattre mais qui ont voulu témoigner de la dureté de cette guerre ainsi que ceux qui ont refusé de peindre une guerre jugée insoutenable.

Vendredi 5 décembre, 18H30, théâtre du lycée Jeanne d’Arc

14 auteurs pour 14 – 18 - Lecture – spectacle par Philippe FORCIOLI

Chanteur à la plume poétique ou malicieuse et à la voix chaude et ensoleillée, Philippe Forcioli se donne aujourd’hui un nouveau défi : symboliquement et en mémoire des héros disparus il y a cent ans, il a choisi 14 auteurs qui de près ou de loin ont un lien avec 14-18, pour offrir une lecture entrecoupée de poèmes mis en musique, de chansons, de dépêches d'actualité de l'époque.

Pages graves, bouleversantes, terribles à entendre, pages amusantes, clins d'oeil et vie, espérance et joie, pages de paix.

Samedi 6 décembre, 18H30, théâtre du lycée Jeanne d’Arc

Sonates de guerre - Par Laura SIBELLA (piano) et Paul – Antoine de ROCCA SERRA (violoncelle)

La musique a occupé une place importante durant la Grande Guerre. De près ou de loin elle a influencé le parcours de nombreux compositeurs européens.

Au cœur du concert, 2 sonates pour violoncelle et piano en ré mineur : l’une composée en quelques jours par Debussy en1915, mélange d'humour sarcastique et de poésie mélancolique ; l’autre par Fauré en 1917, œuvre d’une grande concentration. En complément de programme, la première sonate de Saint-Saëns, écrite en 1872 dans le sillage de la guerre de 1870 et une pièce de Messiaen composée en détention en 1940.

Merci de venir nombreux nous rejoindre et de faire circuler le programme auprès de vos contacts. Bien cordialement, Virginie Cervoni

 

lycée maritime de Bastia

Lycee_maritime_BIA.jpg

Mairie de Bastia :

Mise à disposition des locaux promis depuis douze ans et indispensables au fonctionnement du lycée maritime de Bastia."

Nous avons besoin de votre aide pour la faire décoller. Pourriez-vous prendre 30 secondes pour la signer ? Voici le lien :

http://www.change.org/p/collectivit...

 

CORSICA DOC ET CORSICA PALESTINE présentent ce Vendredi 11 Avril

corse_palestine.jpg CORSICA_DOC_-_Copie.jpg

CORSE_PALESTINE_REDUC.jpg

 

COMMUNIQUE

La fédération de Corse du sud du Parti Communiste Français condamne et exprime son indignation face à l'assassinat de J. LECCIA, directeur général des services du département de la Haute Corse.

Les auteurs de ce crime doivent être remis à la justice pour que la Corse ne reste pas une terre de violence.



le secrétaire départemental Maxime NORDEE

 

Appel des communistes à la solidarité d'urgence

SPF.jpg

Le Secours Populaire, une fois encore, a été victime d'un incendie, ce 2 janvier. L'enquête de police déterminera les causes de l'incendie mais l'on sait déja que tout le stock de marchandises, notamment l'aide alimentaire, est détruit. Des militants communistes se sont rendus sur place dès l'information connue pour manifester leur solidarité.

Si, heureusement, aucune victime n'est à déplorer, c'est l'action d'aide et de solidarité, menée inlassablement par des militants bénévoles, qui est atteinte.

Dans notre région où la pauvreté et la précarité touchent une famille sur cinq, l'action du SPF est plus que nécessaire. Le Parti Communiste apporte son soutien à cette association, à ses responsables, à ses salariés et appelle à la solidarité d'urgence afin que les familles les plus démunies ne soient pas privées d'une aide indispensable.

le secrétaire départemental Maxime NORDEE

 

FRATERNATALE - Les MUVRINI en concert accompagnés des GRANDDUKES

I_Muvrini_polyphonie_Silo_Pirlouiiiit.jpg

FRATERNATALE

Un beau geste pour une belle cause

Les MUVRINI en concert le 18 décembre, à 21heures, au Palatinu

La première partie du spectacle sera assurée par le groupe Ajaccien “LES GRANDDUKES” grand_dukes_A2 Les bénéfices du concert seront offerts aux associations humanitaires de la CLE (Coordination inter associative de Lutte contre l’Exclusion)

merci de diffuser ce message largement

La main tendue des Muvrini

La période que nous vivons est placée, pour certains (mieux vaudrait dire, pour beaucoup) sous le signe de la précarité.

Pour ceux-là, difficile d’échapper au monde de la rue… et plus compliqué encore d’en sortir. Il faut savoir qu’il suffit de peu – la perte d’un travail, un problème affectif, une séparation, un divorce – pour basculer dans l’univers de la rue où l’on traîne, sans but, « prisonnier, dehors ». Libre, mais sans repère. Et surtout, privé d’un lieu où vivre, privé d’un endroit où dormir.

Il existe une coordination inter associative de lutte contre l’exclusion, la CLE, qui a pour vocation d’améliorer le sort des précaires. Elle a été créée, en 2004, à la suite des événements du squat Alban à Ajaccio.

Chacune de ces associations agit selon un angle d’intervention qui lui est propre. Exemple, Médecins du Monde, pour le soin, ou, dans un domaine plus général, logement, alimentation, accompagnement administratif, etc. Les associations conservant leur indépendance, qu’il s’agisse d’Ava Basta, la Fraternité du Partage, le Secours Catholique, le Secours Populaire, la Croix Rouge, les restos du cœur, Médecins du Monde.

Depuis 2009, la CLE a géré l’abri de nuit en collaboration avec les différents financeurs, Etat, Mairie d’Ajaccio, Conseil Général de Corse du Sud.

Un abri pérenne ouvrira ses portes, en décembre 2013, pour soutenir les plus fragiles.

Ils ont fait résonner les couleurs des mélodies corses à travers le monde. Ils sont, sans doute, le groupe le plus emblématique de ce pays. Les Muvrini aiment partager, ils favorisent le métissage des musiques, généreux au point de s’intéresser à tout ce qui est « humain », à tout ce qui nous rassemble. Spontanément, ils ont proposé d’offrir un concert en faveurs des précaires, un cadeau de Noël enveloppé des paillettes de la solidarité.



Les bénéfices seront offerts aux associations de la CLE pour soutenir leurs projets

Ce concert aura lieu le 18 décembre, à 21heures, au Palatinu.

La première partie du spectacle sera assurée par un groupe Ajaccien très apprécié : “LES GRANDDUKES”

Prix des places : 30 euros (Billetterie : au MAGASIN VIBRATIONS. 48 rue FESCH. TEL : 0495212197 et à la salle U Palatinu les mercredi et samedi de 14 à 18 heures à partir du mercredi 20 novembre et ce jusqu’au mercredi 18 décembre inclus)



Les enfants de moins de 12 ans sont invités gracieusement.

Les associations de la CLE tiennent à remercier chaleureusement les Muvrini.

Info communiquée par le secours populaire de la Corse du Sud - Rose-Marie PAPI ,Secrétaire générale du SPF2A

 

Le Mouvement de la Paix invite vivement les ami-es de la paix de Corse à prendre part aux initiatives qui vont se dérouler à Ajaccio le samedi 19 octobre.

tumblr_inline_mulrimVt691rv1q0k.jpg

Le samedi 19 octobre à Ajaccio se déroulera de la façon suivante :



Débarquement du Danièle Casanova à Ajaccio à 08h30 (une centaine de passagers) Accueil au Palais des Congrès à proximité (location salle à la journée). Installation de l’exposition sur la Méditerranée. De 9h à 11h : rencontre avec la population, sur le marché…. – collage d’affiches “la paix c’est ma culture” – distribution d’un dépliant sur le même thème dans le but de la création d’un Comité du Mouvement de la Paix sur l’ile - collage d’affiche “Gagnons le triple A” (Abolition des Armes Atomiques), signatures de pétitions (Syrie, ICAN…) – prises de paroles sur la place du Général de Gaulle – Hommage aux victimes des guerres et engagement à construire la paix - exposition des banderoles “Pour une Méditerranée pacifique, solidaire, sans armes nucléaires” et “la paix c’est ma culture”– drapeaux du Mouvement de la Paix – distribution de petits drapeaux PAIX (multicolores) à la population – invitation à la table ronde de l’après midi sur le thème ”Cultiver la paix partout avec tous”… 11h 30 à 13h30 : repas à la CMCAS à Porticcio. Transport par cars. 14h15 à 15h15 : Ouverture de la table ronde “Cultiver la paix partout avec tous” au palais des Congrès



15h30 à 15h45 : réception de la délégation des passagers, des intervenants et des ami-es Corses en Mairie, en présence de Monsieur le Maire Simon RENUCCI et du premier adjoint Paul Antoine LUCIANI.

16h à 17h30 : reprise de la table ronde – Vernissage de l’exposition sur la Méditerranée. 18h : Embarquement



Nous invitons les organisations Corses, les élu-es, les citoyen-nes, la presse, à venir prendre part, de la façon dont il conviendra à chacun-ne, à cette journée pacifiste de façon à instaurer des liens durables pour la paix qui est un vaste chantier politique, exigeant, à mettre en œuvre à chaque instant, du quartier à la planète. Merci du soutien des médias pour valoriser les possibles de la paix.



Nous remercions tous les ami-es Corses de nous avoir aidé à l’organisation de cette aventure en espérant pouvoir le leur dire de vive voix le 19 octobre.



Dans l’attente de vous rencontrer, soyez assuré-es de notre entier dévouement à la cause de la paix, véritable aspiration universelle qui nous interpelle toutes et tous.



Le Mouvement de la Paix Local : 45 rue de Forbin 13002 Marseille National : 9 rue Dulcie September 93400 St Ouen Contacts : Michel Dolot 06 79 53 96 41 Régine Minetti 06 88 43 79 93 Jeannick Lepretre 06 64 39 43 75

 

Les retraités ne sont pas épargnés, la facture peut s’avérer bien salée.

14.JPG L'Union Syndicale des Retraités CGT corse sud communique à "U Rossu" et nous apportons notre solidarité

Aucune mesure n’est envisagée pour augmenter les basses pensions. Le report de la revalorisation annuelle du 1er avril au 1er octobre, c’est bel et bien un gel des pensions pendant 6 mois et même 18 mois pour la première application entre le 1er avril 2013 et 1er octobre 2014. Il en coutera une perte de pouvoir d’achat pour les retraités par une ponction de 600 millions d’euros en 2014. Si cette mesure ne touche pas le minimum vieillesse, elle n’épargne pas les très nombreuses petites pensions. Comme actuellement 40% des retraites liquidées au régime général sont au minimum contributif de 628,99€ par mois.



La seconde mesure sur la fiscalité consiste à soumettre à l’impôt les majorations de 10% versées aux retraités ayant eu au moins 3 enfants. Avec le report de la revalorisation des pensions, cette mesure doit rapporter 2,7 milliard en 2020.

S’ajoutent celles déjà prises :

• Taxes de 0,3 % mise en place au 1er avril 2013 pour les retraités imposables assujettis à la CSG de 6,6%

• Le gel du barème des impôts servant au calcul de l’imposition, mesure du gouvernement précédent est maintenue, a rendu de nombreux retraités et veuves imposables. Ils seront désormais soumis à la taxe d’habitation, foncière et la redevance audio-visuelle

• la suppression de la demi-part fiscale pour les veufs et veuves ayant eu des enfants la hausse de la TVA au 1er janvier 2014 de 19,6% à 20%

• Financement Le déficit de la branche vieillesse 4,7 milliards d’euros en 2012

Mais pourquoi se serait aux salariés et aux retraités de payer la note ? Les patrons mis à contribution pour les cotisations retraite de 2,2 milliards recevront en retour 34 milliards d’euros d’allégement de cotisations famille. 20 milliards d’euros, c’est le montant des ristournes fiscales consenties par le gouvernement aux entreprises en 2014.



Les moyens de financements existent à conditions d’aller les chercher ou ils sont La mise à contribution des revenus financiers des entreprises aux mêmes taux de cotisations que les salariés, rapporterait 20 milliard d’euros.



L’intervention des salariés et retraités est indispensable pour ne pas laisser le Medef faire sa loi et pour imposer d’autre choix au gouvernement. Sachant qu’une grande majorité de la population estime cette proposition de loi injuste elle n’apporte aucune réponse pérenne.



Retraités, veuves nous somme une force de 70 000 en Corse et 15 millions au niveau national, si nous agissons ensembles nous avons les moyens de nous faire entendre pour exiger :

• Pas de retraites inférieures au Smic

• Revalorisation des pensions sur l’évolution du salaire moyen au 1er janvier

• Pensions de reversions à 75%

• Allocation compensatrice d’insularité 200 euros par mois

• Réduction minima de 50% sur les transports Maritimes, Aériens et Ferroviaires du 1 janvier au 31 Décembre

Raison de plus, pour être présent avec les actifs le Mardi 15 octobre 2013 a partir de 12h a 14h devant la Préfecture a Ajaccio

Ajaccio le13 octobre 2013 Union Syndicale des Retraités CGT corse sud

 

Le 10/09 - Rassemblements à 10 heures à Ajaccio devant la préfecture et aux « quatre chemins » à Porto-Vecchio

10-sept-ocre.jpg

"U Rossu" a reçu de la FSU 2A et rappelle son soutien à la journée du 10

Il est urgent d’augmenter l’ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose de revaloriser réellement le SMIC et d’en finir avec le gel du point d’indice.

Dans une situation où en Corse le chômage a augmenté de 15 % en un an, où la moitié des salariés ne sont plus dans l’emploi au moment de faire valoir leur droit à la retraite, les projets du gouvernement sont inacceptables.

La FSU de Corse, avec la CGT et FO, s’engage résolument contre ce projet et appelle à la journée d’’action du 10 septembre, pour mettre un coup d’arrêt à cette nouvelle attaque de nos droits à la retraite.

Rassemblements à 10 heures à Ajaccio devant la préfecture et aux « quatre chemins » à Porto-Vecchio.

A Bastia, rassemblement ou manifestation à préciser ultérieurement…

Gérard Gagliardi Secrétaire FSU2A

 

SOUTIEN AU COLLECTIF RETRAITES 2013

Retraites_cOLLECTI_f.png La fédération de Corse du sud du pcf appelle au soutien du collectif "retraites 2013" et à la signature de la pétition http://www.retraites2013.org/

Refusons les regressions sociales :

L'allongement de la durée de cotisation n'est pas la solution. Déjà les réformes de 1993, 2003, 2007 et 2010 ont réduit les droits à pensions de plus de 30%, paupérisant les retraités notamment en Corse où leur rôle dans la vie insulaire est importante compte tenue de sa démographie.

L'austérité sans fin est suicidaire

Le déficit ne provient pas du vieillissement de la population. Il s'explique par la recession qui détruit des emplois et qui, par conséquence, diminue les rentrées de cotisations sociales. La recession elle-même provient essentiellement des politiques de réduction des dépenses publiques et de baisse du "cout du travail" menées partout en Europe, en France, en Corse...

Il est possible de faire autrement :

Pour augmenter le volume des cotisations sociales, il faut en finir avec l'austérité, relancer l'emploi par une diminution du temps de travail et d'une amélioration du niveau de vie, grâce à un partage de la richesse produite. Une politique audacieuse d'investissement en matière sociale et écologique est une piste à suivre de même que l'accroissement du taux d'activité des femmes qui, spécialement en Corse, reste faible.

Pour une large mobilisation citoyenne :

La question des retraites pose celle de la société dans laquelle nous vivons. La retraite à 60 ans n'est pas un fardeau, elle est une transmission continue et solidaire de la prise en charge d'une génération par la suivante. Elle répond aux aspirations de la population qui ne peut accepter la paupérisation programmée des futurs retraités. Les communistes de Corse du sud soutiendront les initiatives prises par le mouvement syndical comme les manifestations du 10 septembre. Ils se battent pour un système de retraites solidaires.



le secrétaire départemental Maxime NORDEE

 

L’EXTRÊME DROITE N’AIME PAS QU’ON PARLE DE LA RÉSISTANCE

Jean-Moulin.jpg

Incidents pendant l’hommage à Jean Moulin, vendredi 21 juin à Lyon, provoqués par des anti-mariage pour tous, qui ont notamment sifflé le « chant des partisans »… Le même chant des partisans interdit à Bollène par la maire elle-même… Marie-Claude Bompard est coutumière du fait : elle avait déjà empêché la diffusion de la version chantée de ce chant symbole de la Résistance en 2012, n’autorisant que sa version instrumentale. Il y a dans ce texte des mots qui choquent la maire extrême droite de Bollène qui « consacre » chaque année « sa » ville au sacré cœur de Jésus ! ça ne s’invente pas

 

70° Anniversaire de la Libération de la Corse

Banderole mise en place par la municipalité à la demande de l'ANACR 2A et du Président de l'ONAC

Banderole_mise_en_place_par_la_municipalit____la_demande_de_l_ANACR_2A_et_du_Pr_sident_de_l_ONAC_-_Copie.jpg

 

Grève des MARINS CGT contre un projet de loi de déréglementation

14.JPG La fédération CGT des marins a appelé à la grève aujourd’hui contre un projet de loi sur les transports qui doit être discuté à l’Assemblée nationale dans la journée, après avoir été adopté au Sénat. Le syndicat estime qu’il traduit une « politique maritime ultra libérale sur le modèle des pavillons de complaisance ». « Des milliers d’emplois sont en jeu et l’avenir même de nos professions et de la filière maritime », précise le syndicat.

Il s’agit de mettre en application la directive de l’Union Européenne (UE) sur les services, permettant à un armateur sous pavillon étranger effectuant du transport y compris à l’intérieur du territoire français (cabotage) de ne pas appliquer la convention collective. Pour Michel Le Cavorzin, responsable CGT, cela favorisera « une concurrence déloyale ». La SNCM, entre Marseille et la Corse, veut par exemple utiliser des navires sous pavillons grec et italien.

Le système des pavillons de complaisance est organisé comme le système des paradis fiscaux : on immatricule le navire dans certains États pour payer moins d’impôt et ne pas appliquer la législation du travail. Le terme « off shore » utilisé pour les paradis fiscaux signifie « au large », c’est à dire, à l’origine, en dehors des eaux territoriales pour éviter les lois sociales et fiscales d’un pays.

Ce système est mis en œuvre par le traité de Lisbonne et la directive dite « Bolkestein ». En novembre 2012 il a été recensé 300 000 travailleurs étrangers « détachés », qui travaillent en France employés par des entreprises de l’UE qui bafouent le plus souvent la législation française.

Ajaccio 16 Avril 2013 USR CGT 2A

 

Visitez le blog des 12èmes "Rencontres - Cinéma - Histoire"...

PARTISANSCORSES.jpg

.....et venez assister aux projections de films suivis de débats!!!

Pour le 70ème anniversaire de l'Insurrection (9 septembre 1943) et la Libération de la Corse (le 4 octobre 1943) http://rencontres-cinema-histoire.o... Nous vous attendons venez nombreux :

Sur place vente et dédicace de livres :


  • Tous bandits d’honneurs de Maurice Choury (réédité par l’ANACR 2A)

  • La Corse à l’épreuve de la guerre 1939-1943 d’Hélène Chaubin

  • Le soldat de Pandore : Une biographie du XXème siècle de Ricard Vinyes

  • La bande dessinée « Vendetta » bilingue Français/Corse de Maurice Choury, Arthur Giovoni, dessins d' André Gire (rééditée par l’ANACR 2A)

ANACR2A.jpg Yolande ZICCHINA

mobile : 06 76 74 08 77

adresse mail : anacr2a@orange.fr

site internet : www.resistance-corse.asso.fr

 

Les "Rencontres Cinéma Histoire"

Logo_RCH_2013.jpg

DERNIERE MINUTE

Nous avons le plaisir de vous informer qu’à l’occasion des 12ème RECONTRES « CINEMA HISTOIRE », le lundi 8 avril à partir de 18h, Mme Hélène CHAUBIN ainsi que Mr Robert HEBRAS se prêteront à une dédicace de leurs ouvrages respectifs :

« La Corse à l’épreuve de la guerre 1939-1943 » par Hélène CHAUBIN, éditeur VENDEMIAIRE

« 10 juin 1944, OURADOUR-SUR-GLANE, LE DRAME heure par heure » par Robert HEBRAS, rescapé de la grange LAUDY, éditeur LES CHEMINS DE MEMOIRE

Seront aussi proposés à la vente et ce tout au long des Rencontres:

• « Tous Bandits d’Honneur ! » de Maurice CHOURY 4ème édition chez Alain PIAZZOLA à l’initiative de l’A.N.A.C.R 2A

• « Le soldat de Pandore » de Ricard VINYES, biographie de Mr Sébastià PIERA, éditeur Rivet Presse à l’initiative de la CMCAS de Corse-CCAS,

• le Programme du CONSEIL NATIONAL de la RESISTANCE(C.N.R),

• « Une brève histoire de la Résistance en Corse » nouvelle édition en trois langues (Français, Corse et Anglais) de l’A.N.A.C.R 2A

• et la toute nouvelle réédition (mars 2013) de la bande dessinée « VENDETTA » de Maurice CHOURY et Arthur GIOVONI, dessin d’E.GIRE réédité chez Alain PIAZZOLA (en langue Française et en langue Corse) à l’initiative de l’A.N.A.C.R 2A.

Si vous le souhaitez, nous pouvons organiser une entrevue avec nos invités*, ils se feront un plaisir de pouvoir répondre à vos questions.

  • * Mme Hélène CHAUBIN, Mr Robert HEBRAS, Mr Léo MICHELI, Mr Jacques SORBA ou Mr Dominique LANZALAVI, malheureusement Mr Michele BATTINI, professeur à l’université de Pise vient d’être hospitalisé et ne pourra donc pas être présent.

Pour le programme définitif cliquez sur ANNEXE....Merci

- page 1 de 5