Voci Aiaccini "U Bloggu di U ROSSU" Fédération de la Corse du Sud du PCF Supplément officiel à "la Voix d'Ajaccio"

CUBA COOPERATION FRANCE

CubaBlockadeBillBoard01-650.jpg U Rossu vous transmet l'invitation qu'il a reçu de Dominique DIONISI, responsable de CUBA COOPERATION FRANCE qui souhaite créer un collectif en Corse.

A l'attention particulière des amis de Cuba, résidant en Corse.

INVITATION à la première réunion d'information de CUBA COOPERATION FRANCE, en Corse.

Bonjour à toutes et tous,

J'espère que malgré son caractère tardif il vous sera possible de vous libérer et de participer à cette première rencontre qui permettra, comme nous,CUBA COOPERATION FRANCE, le souhaitons, de jeter les bases d'un Collectif Cuba Coopération Corse.

A cette fin, je vous invite JEUDI 1er MARS prochain, à 17h30, à la Maison de quartier du Quartier SAINT-JEAN, à AJACCIO

Rue L. Cardinal (accessible par la rue Conventionnel Salicetti ou par la rue du Mal Moncey) La Maison de Quartier se trouve dans le même corps de bâtiment que l'Ecole de Musique et EDF

Dans l'attente du plaisir de vous rencontrer.

Salutations amicales Dominique Dionisi

 

CUBA COOP !!!

cantonales_et_Cuba_017.jpg

Une courrier de la part de Dominique Dionisi Délégué de Cuba Coopération France.

Cher(e)s Ami(e)s et Camarades,

Au nom de CUBA COOPERATION France je tiens à vous remercier, toutes et tous, et à vous exprimer toute notre reconnaissance pour la qualité de l’accueil que vous avez réservé à nos amis cubains, Orlando Requiejo-Gual, ambassadeur de Cuba en France, et Ernesto Rey-Pino, Premier Secrétaire de l’Ambassade, ainsi qu’à moi-même, représentant l’association CUBA COOPERATION France, pendant la durée du séjour, les 10 et 11 février derniers, qui nous à menés d’Ajaccio à Bastia.

Les deux jours que nous avons passés parmi vous ont été d’une très grande intensité, empreinte de fraternité et de solidarité internationale, qui vont permettre, je n’en doute pas, de nouer des liens amicaux culturels, sociaux et économiques durables entre les deux îles.

Pour la part qui est celle de CUBA COOPERATION France, nous veillerons à ce que les engagements annoncés par la Ville d’Ajaccio, la Collectivité Territoriale de Corse, le Club des Fumeurs de Cigares d’Ajaccio, l’Université de Corte, la Ville de Bastia, la Chambre régionale de Commerce et d’Industrie de Corse et la CCI de Haute Corse, soient suivis d’effets.

Nous aurons l’occasion prochainement de revenir dans le détail sur la nature des différents projets dont les bases ont été jetées. Elles portent aussi bien sur : l* e partenariat entre Ajaccio et La Havane pour les musées napoléoniens,

  • l’aide matérielle en équipements informatiques proposée par les Fumeurs de Cigares pour le Museo Napoleonico de La Havane,
  • l’apport par la CTC de l’expérience en matière de lutte contre les incendies de forêts à Cuba,
  • l’échange des études scientifiques entre les Universités de Corte et de Cientfuegos,
  • les compétences respectives en matière d’environnement maritime et les aménagements des futurs ports de Bastia et de La Havane ainsi que la création d’événements culturels cinématographiques entre les deux villes,
  • la recherche des échanges commerciaux de toute nature en synergie entre les CCI régionale et de Haute Corse et les autorités économiques de Cuba.

Nous sommes donc face à un très grand chantier de coopération entre Cuba et la Corse et nous souhaitons vivement que les premiers contacts pris avec les camarades et amis de Cuba en Corse soient à l’origine de la naissance de deux antennes, ajacienne et bastiaise, de CUBA COOPERATION France en Corse.

Je prie Maxime Nordee et Michel Stefani de bien vouloir transmettre ce message à tous les amis qui ont participé aux réceptions organisées par les fédérations du PCF ainsi qu’aux camarades du BCMO des Dockers de Bastia (dont je n’ai pas les coordonnées).

Je tiens aussi à remercier Aliona Nicolaï, Bernard Briançon, Alain Calisti ainsi que notre amie Marie-Jeanne Nicoli pour le travail qu’ils ont accompli en amont de ce séjour.

Le 22 février 2011, Dominique Dionisi.

 

CUBA COOP !!!

Cuba_s__affiche.jpg

La visite en corse de l'Ambassadeur de CUBA vu par CARAIBE CREOLE NEWS

Ajaccio, lundi 21 février 2011.



L’ambassadeur de Cuba en France, Orlando Requeijo, a eu des prises de contact pendant deux jours avec les autorités de l’île française de Corse pour identifier des domaines d’intérêt commun et encourager les relations bilatérales. Orlando Requeijo, accompagné du Premier Secrétaire de l’ambassade, Ernesto Rey Pino et par Dominique Dionisi, membre de l’association Cuba-Coopération France, s’est entretenu avec le député-maire de Corse Simon Renucci, qui a accompagné l’ambassadeur de Cuba à une visite au musée de Fesch et à la Maison natale de Napoléon Bonaparte.

À propos du parcours, les deux parties ont exprimé l’intérêt de développer les liens culturels et en particulier les relations avec le Musée Napoléonien de La Havane. Ils ont également proposé de dédier l’année 2013 à Cuba en Corse.

Ultérieurement, Orlando Requeijo a expliqué l’actualité à Cuba et les pronostics aux présidents de l’Exécutif et de l’Assemblée au Conseil Territorial, Paul Giaccobi et Dominique Bucchini, respectivement.

Il a également mis l’accent sur les 50 ans de lutte inlassable contre le blocus étasunien et il s’est référé à la lutte pour la libération des 5 Cubains prisonniers politiques aux Etats-Unis.

Des membres du Parti Communiste Français, des élus et des membres du Club de Fumeurs de Havanes ont conversé avec l’Ambassadeur de Cuba et avec ses accompagnants auxquels ils ont réitéré l’admiration et le respect pour la Révolution Cubaine.

À la fin du parcours, Orlando Requeijo a visité Bastia et l’Université de Corté qui a des échanges avec l’Université de Cienfuegos, dans le Sud de Cuba.

http://www.caraibcreolenews.com/new...

 

CUBA COOP !!!

Y_LLe.jpgJ'ai passé 15 jours à Cuba en mai 2009 lors du 50ème anniversaire de la révolution cubaine. J'ai participé au défilé du 1er mai, organisé par la centrale syndicale cubaine, avec 1 million de manifestants cubains à la Havane. (les étrangers défilant les 1er), et j'ai pu suivre pendant 4 h., à partir des tribunes officielles, Place de la Révolution, au pied du mémorial José Marti et devant l'effigie du Che, (36 m. de haut), gravée sur les murs du bâtiment du Ministère de l'intérieur, la manifestation des cubains revendiquant, chantant, dansant mais surtout fiers de leur révolution.

Tous, avons été très émus. Ensuite notre groupe a été reçu par les syndicats avec diner et prises de paroles... J'ai fait le tour de l'Ile en passant par Santiago, et participé à des échanges avec mairese d'un petit village, des enseignants, le personnel d'un centre de soins, des salariés d'une fabrique de cigares et de Rhum . Aussi,visite d'un Parc avec guide nous expliquant le reboisement entrepris et la préservation de leur environnement., visite des villages détruits par les cyclones et entièrement reconstruits. J'ai aussi visité dans la Sierra Maestra (2 h. de grimpette) le campement de Fidel Castro pendant la révolution, (campement préparé par les paysans du secteur).Bien sûr, je ne peux citer tous les musées, églises, cayos au sable blanc et cocotiers, soirées salsa, mais toutefois je tiens à citer la visite du très beau mémorial du Che, lieu de recueillement.

Pendant ce séjour notre groupe a été hébergé dans des petits hôtels où nous avons pu rencontrer des cubains en voyage, y compris des opposants au régime. Nous avons passé 2 nuits chez l'habitant. Pour l'anecdote, j'ai aussi visité les urgences d'un hôpital suite à un malaise. Les soins ont été gratuits. Je suis parti avec 1 groupe de 15 personnes par l'intermédiaire d'une association CUBA LINDA que je recommande, "Circuit sur les traces de la révolution". (voir site sur internet)

 

CUBA COOP !!!

La visite en Corse d'Orlando Requeijo Gual, ambassadeur de Cuba en France, a été un événement très intéressant. Ce n'est pas la première visite d'un ambassadeur cubain: pour ce qui concerne la municipalité actuelle, le Maire, le Premier Adjoint, son Conseil Municipal, ont reçu depuis 2001, à l'accueil de trois ambassadeurs ainsi que le fils de Fidel Castro à la mairie.

La nouveauté de cette visite, c'est le caractère militant , avec ces rencontres programmées dans les fédérations, les discussions très fraternelles et instructives avec les communistes... Tous les participants, les camarades, la presse étaient enchantés, et, la visite d'Ajaccio s'est déroulée de manière remarquable,même pour les habitués des réceptions officielles!

  • 9 h 30 : réception en mairie, suivie de la visite du Palais Fesch - Musée des Beaux Arts et de la Maison Bonaparte;
  • Déjeuner avec la Direction municipale (Paul Antoine LUCIANI représentait le maire);
  • Réception à la CTC par les deux Présidents; échanges avec la presse et avec les fumeurs de cigares ; rencontre avec les communistes à la fédération;
  • Dîner fraternel avec la direction fédérale...

..............................Rencontre officielle.....et militante........................

Une idée d'avenir : l'organisation d'une grande exposition autour de Napoléon (et Victor Hugo) à partir du Musée Napoléonien de La Havane en association avec les deux musées ajacciens; les deux conservateurs devraient se rendre en mission à Cuba à cet effet pour préparer une initiative culturelle d'envergure au cours du 4ème trimestre 2013, avec des publications et des échanges diversifiés. Le maire d'Ajaccio s'est montré très enthousiaste pour une telle idée.

Nous allons créer une rubrique "CUBA COOP" dans "U ROSSU". avec les billets déjà publiés et ceux à venir,et nous souhaitons recueillir le plus de commentaires possibles des participants aux divers moments de ces journées Ajacciennes et Bastiaises.

La relation avec Cuba Coopération France devrai permettre de diffuser des infos intéressantes, et les notes de voyages de beaucoup de Corses qui se rendent à Cuba......

La "bataille idéologique contre l'impérialisme US" qui veut étouffer un peuple héroïque doit prendre un nouvel élan !!

U Rossu y tiendra une petite place mais toute sa place.

 

Reception de Monsieur l'Ambasssadeur de CUBA à la Région

cantonales_et_Cuba_011_-_Copie.jpg

DISCOURS DU PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE DE CORSE

En l’honneur de Monsieur l’Ambassadeur de la République de Cuba –

Ajaccio, 10 février 2011

Monsieur l’Ambassadeur, je suis particulièrement heureux de vous souhaiter, à vous-même et à la délégation qui vous accompagne, la bienvenue. J’avais eu la joie de vous rencontrer en septembre dernier, dans l’atmosphère fraternelle de la Fête de l’Humanité, et votre visite confirme tout l’intérêt que vous portez à la Corse ; croyez-le, nous y sommes sensibles.

Si, par la distance la « Grande Île » est loin de la Corse, elle en est proche, vous le vérifierez, par le cœur et les pensées.

Non seulement parce qu’entre insulaires nous partageons un comportement et une perception propres, un rapport à l’espace et au temps particuliers, une « dimension topopsychologique » que l’on nommera « iléité »(1) ; ou parce que l’aura de la culture cubaine, synthèse assez prodigieuse d’apports Amérindiens, Espagnols, Africains, a enrichi notre imaginaire, au travers de la musique et de la littérature ; mais aussi, parce que, voici plus de cinquante ans, en renversant le dictateur BATISTA, la Révolution Cubaine démontrait à tous les peuples d’Amérique Latine, la possibilité de lutter contre la misère, le retard économique et la dépendance. A travers vous, c’est à votre peuple que nous rendons hommage aujourd’hui.

(1)Cf. Anne Meistersheim – Territoire et insularité – le cas de la Corse- Publisud-Paris, 1991-citant A. Moles-p.204

Lire la suite...

 

RENCONTRE DE L’AMBASSADEUR DE CUBA AVEC LES MILITANTS

cantonales_et_Cuba_017.jpg

Allocution de bienvenue de Maxime NORDEE, secrétaire départemental

Chers amis, chers camarades,

Cuba et la Corse ont le point commun d’être, tous deux, une île. Mais elles se différencient évidemment par leur situation géographique, leur histoire, leur population avec plus de 11 millions d’habitants pour l’une et 300 000 pour l’autre. Malgré ces différences, on peut trouver quelques similitudes :

  • Le peuple cubain, avec ses étudiants, ses ouvriers, ses paysans, stimulés par le succès de la lutte armée menée par Fidel CASTRO et CHE GUEVARA, paralyse le pays en 1959 avec une grève générale révolutionnaire et met à bas la dictature du régime corrompu de BATISTA.
  • En Corse, dirigé par le Front National de la Résistance, le soulèvement populaire est décidé en septembre 1943 et la Corse devient le premier morceau de territoire français libéré du joug du nazisme et du fascisme.

Ces deux évènements, bien que différents dans le temps et l’histoire, montrent l’importance du rôle des directions politiques et de leur liaison nécessaire avec le peuple. Je les évoque en cette période de crise économique et d’agitation en Afrique et ailleurs dans le monde, pour rappeler l’espoir qui réside dans les peuples lorsqu’ils prennent en main leur destinée.

Je les évoque également, ensemble, car le souvenir des actes de nos anciens de la Résistance a forgé nos convictions. Il en est de même pour la figure emblématique du CHE qui traduit toujours un engagement sincère et désintéressé contre les forces impérialistes et le capital. Cet engagement nous anime, nous, militants communistes.

Pour en revenir à nos hôtes, nous savons qu’un voyage officiel impose un emploi du temps serré et protocolaire. L’ambassadeur de Cuba a donc un programme chargé pour ces deux jours en Corse. Il a rencontré les élus d’Ajaccio et notamment notre camarade Paul Antoine LUCIANI, premier adjoint. Il a vu également les élus de la Collectivité Territoriale, le président du Conseil Exécutif et notamment notre camarade Dominique BUCCHINI , président de l’Assemblée de Corse. Il se rendra demain à l’Université de Corse à Corte, à la Chambre de Commerce de Haute Corse et à la mairie de Bastia avec ses élus communistes. Et, pratique inhabituelle et politiquement riche de sens, il a souhaité une étape particulière, une rencontre spécifique avec les militants communistes. C’est pourquoi nous nous retrouvons ce soir ici, dans les locaux de la fédération de Corse du sud du Parti Communiste.

Pour une rencontre riche et fructueuse, je souhaite la bienvenue, au nom des communistes du département, à Orlando REQUIEJO-GUAL, ambassadeur de Cuba en France, et aux membres de sa délégation, Ernesto REY-PINO, premier secrétaire d’Ambassade et Dominique DIONISI, représentant de Cuba-Coopération France. Ajaccio le 10 février 2011

 

AMBASSADEUR de CUBA en FRANCE en visite en CORSE

ambassadeur_Cuba.jpg

INVITATION aux militants

Ambassadeur de Cuba en France Orlando Réquiejo-Gual sera en visite officielle en Corse les 10 et 11 février prochains. Il sera accompagné du Premier Secrétaire d’Ambassade Ernesto Rey-Pino, et de Dominique Dionisi représentant de Cuba Coopération France.

Cette visite commencera à Ajaccio où il signera un accord de jumelage culturel avec le Maire Simon Renucci. Il sera accueilli à la CTC par Dominique Bucchini et Paul Giacobbi. Il se rendra ensuite à Corté à l’Université où une rencontre est prévue avec le vice président du Conseil d’administration. Enfin, il sera reçu à Bastia par le Maire et les élus, visitera le port de commerce et le centre culturel Una Volta.

L'ambassadeur ayant souhaité avoir une rencontre avec les militants, nous le recevrons au siège de la fédération du PCF (Impasse Bertin à AJACCIO) pour un moment de convivialité et d’échanges auquel tu es invité(e) jeudi 10 février 2011 à partir de 17h30.

Maxime NORDEE